" (...) Que chacun se contente de juger ses propres conquêtes : nous ne sommes pas juges des rêves de notre prochain. Pour avoir foi dans notre propre chemin, il n'est nul besoin de prouver que celui de l'autre n'est pas le bon. Celui qui agit ainsi n'a pas confiance en ses propres pas."

Paulo Coelho, romancier brésilien [né en 1947]
Extrait de Maktub (Le livre de Poche, p.101)

poussins_colores

[Crédit photo.: feastoffum.com, sous licence Creative Commons]

Interprétation personnelle:
On a parfois tendance à juger ce que les autres font : "A sa place, je n'aurais jamais..." ou "Je ne comprends pas pourquoi il a...", etc. en se disant que l'on sait bien ce qui est bon pour autrui, ce qui le rendrait heureux.
Or, quoi qu'en dise la publicité, il n'y a pas qu'une seule et unique façon d'être heureux. Non, le modèle de la belle vie n'est pas d'être en couple, dans une belle et grande maison, entouré d'enfants qui font des études bien perçues socialement, d'avoir une voiture, un travail et des vacances à la mer l'été et au ski l'hiver.
Bien souvent, ceux qui se contentent de suivre des modèles préétablis semblent avoir "tout". Mais, si leurs yeux le leur affirment, le cœur le leur confirme-t-il ?
Ce qui fait le bonheur de l'un peut être incompréhensible pour les autres. Mais au fond, peu importe le regard des autres sur notre existence. Ce qui compte, c'est de mener une vie qui nous ressemble sans se laisser désorienter par les magazines ou les paroles de ceux qui nous entourent et qui contredisent notre image du bonheur.
Qu'en pensez-vous ?